Où la vague se mêle à la grand’route – Les sœurs Boulay


 

[Annonce] Le plus grand site de voyage au monde ici !

Pieds nus su’l ciment
Accroché à l’affût d’un battement
T’as galéré longtemps
Au milieu du passage à niveaux
Attends-tu pour un lift
Avec ton sac sur le dos
T’as jamais vu la rive
À part en photos

Moi j’ai l’cœur au vent
Arraché comme dans l’œil de l’ouragan
Quand l’cafard me prend
J’suis pas mieux que sur l’échafaud
Veux-tu splitter kif-kif
Le gaz et l’eau
Aujourd’hui nos deux vies fittent
Dans mon auto

[Annonce] Le plus grand site de voyage au monde ici !

Viens-t’en où la vague se mêle à la grand’ route
Mets ton chapeau de laine et tes lunettes à lune
Goûtons le blé dans la plaine la nuit est courte
J’veux te faire voir les plumes et les galets des dunes
Chez nous
Chez nous

Sous le ciel diamant
Dériver, appréhender le levant
De nos corps sextants
De nos yeux viser au plus haut
Les milles qu’on empile
Suivant la mer météo
Nos mains sur la vitre
Comme quand on était flos

Viens-t’en où la vague se mêle à la grand’ route
Mets ton chapeau de laine et tes lunettes à lune
Goûtons le blé dans la plaine la nuit est courte
J’veux te faire voir les plumes et les galets des dunes
Chez nous
Chez nous