Un trou noir au bout d’un appât – Les sœurs Boulay


 

T’as mis ton cœur dans le frigidaire
Un abri tempo sur ta beauté
Tu sais pas si c’est la lumière
Ou ben le soir qui t’donne soif
Tu fais rien que casser des miroirs
Pis tu mets des clous dans tes souliers
Ta bonne étoile c’t’un gros trou noir
Au bout d’un appât

Mais t’es où pendant tout ce temps
T’es où pendant tout ce temps

[Annonce] Le plus grand site de voyage au monde ici !

T’as mis ta belle robe d’hôtesse de l’air
T’es même pas partie pis t’as pleuré
C’est toi qui as éteint les lampadaires
T’as dit qu’c’était l’électricité
T’arrêtes pas de remplir tes placards
De grandes valises pour t’y enterrer
Tu passes aux douanes les trésors
Qui s’achètent pas

Mais t’es où pendant tout ce temps
T’es où pendant tout ce temps
J’espère que t’es à que’que part en dedans
De dehors t’as l’air d’être nulle part

[Annonce] Le plus grand site de voyage au monde ici !

Mais t’es où pendant tout ce temps
T’es où pendant tout ce temps
J’espère que t’es à que’que part en dedans
De dehors t’as l’air d’être nulle part