Sale Bonhomme – Claude François


 

Sale bonhomme était le pire des hommes qu´on ait jamais vu
Il jurait, crachait et faisait de l´œil aux inconnues
Il rongeait ses ongles et mangeait sa soupe dans une passoire
On m´a même dit qu´il n´avait jamais mis les pieds dans une baignoire

{Refrain:}
Oui sale bonhomme, oh! Quelle sale personne!
Un monstre en somme, ce sale bonhomme

Il détraquait tout, les machines à sous et le téléphone
Dans les spaghettis il mettait du whisky et du chewing-gum
Son père et sa mère trouvaient dans leurs verres du vin et du sel
Et dans leurs chaussures de la confiture quand ce n´était pas du miel

{au Refrain}

{Parlé:}
Maintenant, écoutez-moi bien, il faut que je vous raconte la fin de l´histoire
Car elle montre de façon éclatante que quand on est un sale bonhomme
On ne récolte que ce qu´on mérite. Et…

Un été il a rencontré une sale bonne femme
Qui lui dit : « Nous deux on est si affreux que j´ai un programme
Epouse-moi, donne-moi un enfant. » Et depuis ce jour-là
Au grand étonnement de tous les gens
Il vit tranquille dans une sale bicoque
Avec un sale gamin et une sale bonne femme
Et son sale petit bonheur

{au Refrain 2x}