Morphée – Tue-Loup




 

Morphée
Depuis la nuit où j’ai rêvé
Que j’appuyai sur la gâchette
Je tremble devant Morphée
Qui veut me griller la tête
Alors je reste éveillé
Maintenant il faut faire attention
Et ne pas se laisser bercer
Fuir avant la détonation

Et le pardon n’a rien guéri
C’est mon âme qui m’a trahie
Non le pardon n’a rien guéri
Je ne sais plus qui je suis

Chaque soir elle tente de m’avoir
En ravivant ma mémoire
Et même si elle a tes yeux
Dans ses bras je reste frileux
Je t’en prie Morphée ne soit pas bête
C’est pas moi qui ai quitté le lit
Alors efface au moins la nuit
Où j’appuyai sur la gâchette

Et le pardon n’a rien guéri
C’est mon âme qui m’a trahie
Non le pardon n’a rien guéri
Je ne sais plus qui je suis