Le dragon magique – Claude François




 

Puff, le dragon magique, il y a longtemps
Vivait dans un pays lointain, tout au bord de l’océan.

Puff avait un grand ami, le petit Jacky
Qui venait le voir tous les jours et jouait avec lui.

Puff, le dragon magique, il y a longtemps
Vivait dans un pays lointain, tout au bord de l’océan.
Puff, le dragon magique, le cœur content
Gambadait dès le matin, jusqu’au soleil couchant.



Jacky aimait ce coquin de Puff, et chaque matin, sur la plage
Ils partaient dans un grand bateau à la pêche aux coquillages.
Ils régnaient sur le monde, les rois devant eux, s’inclinaient
Et les bateaux corsaires flambaient lorsque Puff rugissait.



Puff, le dragon magique, il y a longtemps
Vivait dans un pays lointain, tout au bord de l’océan.
Puff, le dragon magique, le cœur content
Gambadait dès le matin, jusqu’au soleil couchant.

Un dragon vit éternellement, mais les petit garçons
Préfèrent un jour d’autres jeux et oublient les dragons.
Et par une nuit grise, Jacky n’est plus revenu
Et Puff, le dragon géant, ne rugit jamais plus.
Oh oui, Puff devint très triste, ses écailles tombèrent comme la pluie.
Jacky ne revint pas davantage, rejouer avec lui.
Fini les rêves, fini la vie, fini les coquillages
Et Puff, sans son ami, s’endormit pour toujours sur la plage.

Puff, le dragon magique, il y a longtemps
Vivait dans un pays lointain, tout au bord de l’océan.
Puff, le dragon magique, le cœur content
Gambadait dès le matin, jusqu’au soleil couchant.