Manhattan Kaboul – Axelle Red et Renaud

[Annonce] Le plus grand site de voyage au monde ici !


 



Renaud – Petit Portoricain, bien intégré quasiment New Yorkais
Dans mon building tout de verre et d’acier
Je prends mon job, un rail de coke, un café
Axelle Red – Petite fille Afghane, de l’autre coté de la terre
Jamais entendu parler de Manhattan
Mon quotidien c’est la misère et la guerre
Refrain
Axelle Red – Deux étrangers au bout du monde, si différents
Renaud – Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant
Axelle et Renaud – Pulvérisés, sur l’ autel, de la violence éternelle
______

Renaud – Un 747, s’ est explosé dans mes fenêtres
Axelle Red – Mon ciel si bleu est devenu orage
Lorsque les bombes ont rasé mon village
Refrain
Axelle Red – Deux étrangers au bout du monde, si différents
Renaud – Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant
Axelle et Renaud – Pulvérisés, sur l’ autel, de la violence éternelle
______

Renaud – So long, adieu mon rêve américain
Axelle Red – Moi, plus jamais esclave des chiens
Renaud – Vite imposé l’islam des tyrans
Axelle et Renaud – Ceux là ont-ils jamais lu le coran ?
Renaud – Suis redevenu poussière
Je s’rai pas maître de l’ univers
Ce pays que j’aimais tellement serait-il
Finalement colosse aux pieds d’argile ?

Axelle Red – Les dieux, les religions
Les guerres de civilisation
Axelle et Renaud – Les armes, les drapeaux, les patries, les nations
Font toujours de nous de la chair à canon

Refrain
Axelle Red – Deux étrangers au bout du monde, si différents
Renaud – Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Axelle et Renaud – Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle



Refrain
Axelle Red – Deux étrangers au bout du monde, si différents
Renaud – Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant
Axelle et Renaud – Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.